Les deux camps de base du Kanchenjung

PRÉSENTATION:

Milarepa trek vous propose ce voyage inédit dans cette vallée étonnante, véritable berceau de la culture Kirat en frontière au nord avec le Tibet et à l’est avec le Sikkim.
Kanchenjunga, 3ème sommet le plus haut de la planète (8 586 m), ouvre les portes d’un univers de haute-montagne très peu fréquenté au Népal. Si les forêts de rhododendrons explosent littéralement de couleurs au printemps (34 espèces de rhododendrons sont en effet recensées dans la région), la blancheur des pics enneigés et le bleuté des parois glaciaires dominent. Trois semaines durant nous vivons, randonnons et bivouaquons dans la magie et le silence des hautes sphères du globe. De toutes parts, les pics se dressent majestueusement vers le ciel : Kanchenjunga à 8586 m, cirque du Jannu (7710 m), Sobithongie (6670 m), le Phole Peak (6645 m), le Khabur (6332 m) (et bien d’autres encore !). Un trek sublime et engagé, dédié aux amoureux de haute montagne.

DESCRIPTION:

  • Camp de base nord de Kanchenjunga et vue sur la face nord imposante du Jannu (Kumbhakarna).
  • Découverte d’une région méconnue et sauvage
  • Découverte des villages et de la culture de l’ethnie Limbu.

Programme à titre indicatif

Jour 1

FRANCE – KATMANDOU 29/10
Capitale du Népal : Transfert puis installation à l'hôtel dans le quartier de Boudanath. C'est un quartier bouddhiste où se trouve le plus grand stupa du pays. Entouré par les monastères et peuplé du réfugiés tibétains exilés suite à l'invasion chinoise du Tibet en 1959.Repas du soir en commun au Restaurant géré par la fondation KARUNA de moine français : Mathieu RICARD. Présentation de l'équipe locale et une séance questions / Réponses sur l'ensemble de  séjour.
Nuit à l’hôtel à Katmandou

Jour 2

KATMANDOU 30/10
Visite de la vallée de Katmandou en taxi, et visite de monuments historiques et religieux. De bon matin, nous assisterons aux prières et aux dévotions de stupa de Boudhanath. Au cours de la visite de Pashupatinath, au bord de la rivière sacrée de Bagmati, nous essayerons de comprendre un des plus anciens rituels que pratiquent des milliers d’hindouistes : la crémation de défunts.
Nuit à l’hôtel à Katmandou

Jour 3

Kathmandu (1355 m) – Apu Khola (1280 m) 31/10
Vol intérieur pour Bhadrapur, bourgade de l’Est située non loin de la frontière indienne (durée 50 mn), l’occasion de belles vues sur la chaîne himalayenne si l’horizon est dégagé. Transfert vers Ilam, célèbre pour ses plantations de thé (la région est la première productrice de thé du Népal), puis nous poursuivons dans un univers collinéen et tropical jusqu’au hameau d’Apu Khola, situé à 1280 mètres d’altitude.

Jour 4

Apu Khola (1280 m) – Khebang (1920 m) 01/11
Départ du trek vers le Kanchenjunga, troisième plus haut sommet du globe, géant à la silhouette imposante que nous allons avoir le loisir d’observer sous toutes ses coutures… Mais pour le moment il nous faut nous immerger dans l’ambiance des piémonts de l’Himalaya. Nous traversons des paysages aux versants patiemment travaillés par les villageois et admirons au passage l’architecture typique des ethnies limbus dont les façades des maisons sont enduites d’ocre et de blanc. Alternant cultures en terrasses et passages en forêt, le trek a la saveur d’un Népal inchangé depuis la nuit des temps.
5 à 6 heures de marche / Dénivelée : + 870 m, – 230 m
Nuit sous tente.

Jour 5

Khebang (1920 m) – Yamphudin (1710 m) 02/10
Cette étape nous mène jusqu’à l’entrée officielle du Parc National du Kanchenjunga, le trek prend toute sa dimension. Le long de paisibles chemins en balcon, nous marchons tout en nous délectant de la vue sur les sommets étincelants du Janu et du Kyabru, des cimes qui nous dominent, à plus de 7000 mètres d’altitude.
5 heures de marche / Dénivelée : + 500 m, – 700 m
Nuit sous tente.

Jour 6

Yamphudin (1710 m) – Omje Khola (2340 m) 03/11
L’étape du jour franchit le col de Dhupi Bhanjyang, « le col du Genevrier » à 2560 m puis redescend dans la vallée de l’Omje Khola via de belles forêts primaires pour franchir la rivière du même nom. En prenant de l’altitude nous pénétrons progressivement les zones de kharka, zones d’estives pour les troupeaux.
4 heures de marche / Dénivelée : + 900 m, – 240 m
Nuit sous tente.

Jour 7

Omje Khola (2340 m) – Tortong (3000 m) 04//11
Prenant à nouveau de la hauteur, nous dominons peu à peu les collines que nous avons traversées les jours précédents. C’est par un enchaînement de crêtes et de volées de marches parfois raides, dans une forêt clairsemée, que nous accédons au col du jour le Lasiya La (3380m), qui nous dévoile notamment l’élégante et si caractéristique cime du Jannu (7710 m). Nous remontons à nouveau la crête pour éviter une grande zone d’effondrement avant de basculer sur l’autre versant. Nous descendons bientôt dans une forêt de rhododendrons pour ensuite rejoindre la rivière Simbua Khola que nous franchissons sur un pont suspendu métallique. Le camp de Torotan se situe une dizaine de minute plus loin.
5 à 6 heures de marche / Dénivelée : + 1250 m, – 650 m
Nuit sous tente.

Jour 8

Tortong (3000 m) – Tseram (3900 m) 5/11
Nous remontons la vallée de la Simbua Khola. D’abord encaissée, elle s’élargit ensuite agréablement, dominée par la masse imposante et massive du Kabru, sommet à 7 412 m, frontière avec l’Inde toute proche. La journée de trek se déroule agréablement, après une pause à Anda Phedi, les arbres disparaissent progressivement, les zones herbeuses se font plus nombreuses. Nous entrons sur le plateau de Tseram, lieu d’étape à 3900 m.
5 à 6 heures de marche / Dénivelée : + 1250 m, – 650 m
Nuit sous tente.

Jour 9

à J10 Journées d’acclimatation depuis Tseram (3900 m) 6/11-7/11
Nous consacrons 3 journées à parfaire notre acclimatation et en profitons pour explorer les environs de Tseram et la vallée qui descend du glacier de Yalung et du Kanchenjunga. La montée jusqu’au plateau du Ramchaur offre déjà d’esthétiques points de vue : en ligne de mire un panorama glaciaire incroyable avec le Kabru, la pyramide du Rathong et le Kokthang barrant l’horizon. Sans doute croiserons-nous des yaks dans les alpages, et apercevrons-nous des bharals dans les versants. Au-delà de Ramchaur, encore un un effort et nous gagnons Oktang, fantastique belvédère à 4730 mètres, marqué par des élévations en pierre et des drapeaux à prière en rive droite du glacier. La vue est toute à fait exceptionnelle sur le cirque formé par les versants Sud du Jannu et du géant Kanchenjunga ainsi que les immenses glaciers qui en descendent.
Découpage des étapes en fonction de la forme et des envies des participants.
Nuit sous tente.

Jour 11

Tseram (3900 m) – Selele La Camp (4210 m) 8/11
Aujourd’hui nous quittons les fonds de vallée et prenons littéralement de la hauteur avec le franchissement de 2 cols : le Mirgin La (4620 m) et le Sinion La (4480 m). C’est une magnifique chevauchée d’altitude avec des vues parfaitement dégagées sur les géants dont les faces nous sont désormais familières. Au passage des cols la vue porte même jusqu’à l’Everest et au Makalu plus à l’ouest !
5 à 6 heures de marche / Dénivelée : + 1100 m, – 750 m
Nuit sous tente.

Jour 12

Sele La Camp (4210 m) – Ghunsa (3470 m) 9/11
La journée de trek début par une grande traversée pour franchir le Sele La à 4290 m, puis une plongée vers le fond de la vallée de la Ghunsa Khola nous attend. Nous franchissons notamment d’épaisses forêts de rhododendrons avant d’atteindre, Ghunsa, charmant village sherpa lové dans une petite plaine. C’est le plus haut et le dernier village permanent de la région avant la frontière tibétaine.
3 heures de marche / Dénivelée : + 200 m, – 1000 m
Nuit sous tente.

Jour 13

Ghunsa (3470 m) – Khambachen (4050 m) 10/11
Longue remontée de la vallée de la Ghunsa Khola bordée d’abrupts versants. Bientôt la face ouest du Jannu domine le paysage, révélant une paroi rocheuse impressionnante qui se dresse presque d’un seul jet ! Nous faisons étape à Khambachen, un hameau situé dans le replat de la vallée, surmontée d’élégants sommets.
5 heures de marche / Dénivelée : + 850 m, – 200 m

Jour 14

Khambachen (4050 m) – Lhonak (4785 m) 11/11
Nous nous rapprochons de plus en plus des montagnes les plus hautes de la chaîne himalayenne et entrons dans le monde des glaciers qui se font de plus en plus présents à mesure que nous remontons en direction du Kanchenjunga. Les moraines, cascades et chaos de blocs occupent bientôt la vallée dans toute sa largeur et le paysage est de plus en plus aride. Nous faisons étape à Lhonak, petit alpage bien plat où se dressent quelques maisons et murets de pierres occupées par quelques sherpanis et leurs enfants.
4 heures de marche / Dénivelée : + 850 m, – 200 m
Nuit sous tente.

Jour 15

Lhonak (4785 m) – Pang Pema (5150 m), camp de base des expéditions 12/11
Remontant toujours la rive droite du glacier du Kanchenjunga, nous atteignons en quelques heures le camp de base du 3ème plus haut sommet du globe. Un lieu d’exception que nous prenons le temps savourer en y établissant notre camp. Chacun pourra ainsi s’immerger à sa manière dans cet incroyable paysage himalayen.
3 h30 de marche / Dénivelée : + 650 m
Nuit sous tente.

Jour 16

Journée à Pang Pema (5150 m), camp de base des expéditions 13/11
Ceux qui le souhaitent pourront faire (en partant très tôt) l’ascension du Little Kanchenjunga, un sommet facile à presque 6000 mètres offrant une vue fantastique sur le Kanch et les nombreux sommets alentours. Les autres profiterons des environs à la faveur de la lumière magique du matin puis nous retournerons sur nos pas jusqu’aux alpages de Lhonak.
3 h30 de marche / Dénivelée : – 650 m
8 à 10 h de marche avec l’ascension
Nuit sous tente.

Jour 17

Lhonak (4785 m) – Ghunsa (3470 m) 14/11
Nous quittons le monde la très haute altitude, retournant sur nos pas, et saluant au passage ces montagnes incroyables dont le fameux Jannu. Progressivement la végétation se fait moins rare et les températures reprennent des degrés…
6 heures de marche Dénivelée : +350 m, -1700 m
Nuit sous tente. .

Jour 18

Ghunsa (3470 m) – Kyapra (ou Gyalba) 15/11
Nous poursuivons notre retour vers les basses vallées en empruntant le cours de la Ghunsa Khola, et retrouvant ça et là quelques villages : Phale, village de réfugiés tibétains aux maisons en bois et bardeaux puis Kyapra où nous faisons étape.
5 heures de marche Dénivelée : +200 m, -950 m
Nuit sous tente. .

Jour 19

Kyapra – Amjilosa (2550 m) 16/11
C’est le retour des forêts et alors que la rivière plonge dans de profondes gorges, nous poursuivons le long d’un versant jusqu’au village d’Amjilosa.
5 heures de marche Dénivelée : +500 m, -700 m
Nuit sous tente. .

Jour 20

Amjilosa (2550 m) – Chiruwa (1450 m) 17/11
Dernière journée de notre trek au pied des géants ! Il faut savourer cette longue étape dans le Népal des collines où l’on retrouve progressivement les villages et leurs cultures en terrasse. Petite soirée d’adieux avec notre équipe locale.
7 heures de marche Dénivelée : +450 m, -1650 m .

Jour 21

Et J22 Retour vers Bhadrapur 18/11-19/11
Transfert retour vers Bhadrapur à travers les piémonts himalayens. Nous quittons les montagnes pour retrouver l’atmosphère des campagnes abondamment cultivées.
Guest House .

Jour 23

Retour à Kathmandu 20/11
Vol intérieur Bhadrapur – Kathmandu (50mn) et fin de journée dans la capitale népalaise.

Jour 24

Journée Repos 21/11
1h de Séance de bol chantant le matin puis 1H de massage ayurvedique/energique.
Sauna/Hamamm
Nuit - Hôtel

Jour 25

Changunarayan – Nagarkot 22/11
Visite de temple de vishu un de plus ancient de vallée de kathmandou 8 siecle. Cet endroit situé à 22km de katmandou . 45 minutes de transfert puis déjéuner et une marche de 3H jusqu’à Nagarkot.

Jour 26

Visite de Bhaktapur et retour à katmandou 24/11
Hébergement : Guest House en pension complète 28/11

Jour 27

Une journée libre : 25/11/2020
Journée libre pour la détente, du repos, du shopping. Le soir, dîner dans un crêperie tenu par un breton. Accompagnement guide si nécessaire !!!
Hébergement : Guest House en pension complète

Jour 28

Retour en France. 26/11
Transport à l'aéroport selon vos horaires de vol. 

Photos du treck
À partir de

3000€

Durée de voyage

15 Jours

Jours de marche

12 Jours

Participants

4 à 8 personnes

Point culminant

 5100 m

Niveau

4-soutenu

Guide

Francophone

Pension complète

Hébergement en Lodges/Guest house
 

Meilleure période

Mars à avril/ septembre à fin novembre

Point de départ

Kathmandu

Fin de voyage

Kathmandu
 

Le prix comprend

  • Tous les transferts en véhicule privé selon itinéraire
  • Les Nuits d’hôtel à Katmandou en pension complète
  • Le Trek en pension complète en sous tente, en Guest House ou chez l’habitant
  •  Un guide francophone pour l’ensemble du trek
  • L’Équipe de trekking : Assistant guide / Porteurs selon la taille de groupe/ Cuisinier, aide cuisinier
  • Portage de bagage: chaque personne peut confier jusqu’à 12kg à un porteur.
  •  Les droits d’entrée dans les parcs Naturels traversés durant le Trek
  • Les Assurances de Staffs
  • Toute la logistique : tente, matériels de cuisine etc..

Le prix ne comprend pas

  • Le Visa
  • Les Vols internationaux
  • L’Assurance rapatriement obligatoire et assurance tout risque en haute montage doit être inclus

Vos dépenses sur place

  • Les repas à Katmandou le dernier jour: une journée libre – 3 à 4 repas au prix du 7-10€
  • Le Visa pour le Népal (30jrs) à obtenir à l’aéroport à l’arrivée : 40$ + photos ou au préalable en France à l’ambassade ou consulat
  • Les Pourboires, les dépenses et l’équipement personnels, les boissons, les douches chaudes lors du Trek, le rechargement des batteries et le wifi durant le trek.

Les pourboires

Les pourboires font partie intégrante de la culture du pays. Ce geste de remerciement, variable selon l’itinéraire et la durée, est devenu une obligation. Une cagnotte est constituée, remise à la fin du voyage aux membres de l’équipe. Cependant, il est important que le pourboire reste une gratification, nos équipes étant très correctement rémunérées par ailleurs. Nous vous invitons à ne distribuer des pourboires que si le service a répondu à vos attentes, et de réduire cette somme si les prestations n’ont pas été suffisantes, en expliquant pourquoi, afin de conforter notre travail pédagogique.
Montants recommandés, cette somme prenant en compte le niveau de vie afin de ne pas déstabiliser les équilibres économiques :

  • trekking en lodge (sans passage de col à plus de 5000 m) : 25 à 35 € (37 à 52 CAD) par participant et par semaine ;  
  • trekking en lodge (avec passage de col à plus de 5000 m) : 35 à 45 € (52 à 67 CAD) par participant et par semaine ;  
  • trekking sous tente : 35 à 45 € (52 à 67 CAD) par participant et par semaine ;  
  • circuit sans trekking : 15 à 25 € (22 à 37 CAD) par participant et par semaine.  

L’organisation :

L'équipe

  • Un guide-accompagnateur Milarepa Trek népalais francophone.
  • Un sirdar (chef des porteurs) et un porteur pour deux participants durant le trekking.
  • Un ou plusieurs sherpa(s), en fonction de la taille du groupe. Futurs sirdars, ils veillent à votre confort et ferment la marche.

Les déplacements

  • Minibus ou bus privé pour les déplacements terrestres à l’intérieur du pays.
  • Vols intérieurs majoritairement assurés par les compagnies Yeti Airlines et Tara Airlines.

L'hébergement

  •  A Kathmandu : hôtel dequalité deux ou trois étoiles, base chambre double.  
  • Pendant le trekking : lodge. A mi-chemin entre refuges et gîtes, les lodges du tour des Annapurnas présentent un confort très variable suivant les étapes. montant . Dans tous les lodges, les sanitaires demeurent la partie la plus rustique ! Douches rares, parfois payantes, souvent tièdes, car chauffées uniquement au solaire. Prévoyez des sandales légères, l’hygiène étant… locale. Chambres généralement doubles, mais, compte tenu de l’affluence et selon la disponibilité dans les lodges, il peut arriver que vous soyez contraint de dormir à trois ou quatre dans une chambre. Les propriétaires de lodges refusent les réservations à l’avance pour les chambres individuelles. En raison de l’isolement et du manque de combustible, les chambres des lodges ne sont pas chauffées. Pour votre confort, il est indispensable de prévoir un bon duvet.  
  • Chauffer l’eau pour les douches demande beaucoup d’énergie. Au-dessus de 3000 mètres d’altitude, nous vous fournissons des bassines d’eau chaude, moins gourmandes en énergie, ce qui vous évitera sans doute aussi de vous enrhumer ! 

Les repas

  • Les petit déjeuner et dîner sont pris dans les lodges.  
  • Le repas de midi : pris la plupart du temps dans un lodge, mais il peut arriver que nous fassions halte en pleine nature. Ce n’est pas un pique-nique, mais une véritable pause déjeuner, relativement longue en raison de la préparation de la cuisine. Cette longue halte permet aussi à nos porteurs de bien se nourrir, le déjeuner étant leur principal repas de la journée. Nous nous efforçons de varier les repas (menus groupes) entre chaque lodge ; il y a cependant moins de souplesse que lors des trekkings sous tente, où le cuisinier prépare la nourriture pour notre seul groupe.  
  • Pendant le trekking, un complément de vivres énergétiques est fourni. Achetés localement, ils offrent un choix plus limité qu’en France. Vous pouvez, si vous le souhaitez, apporter quelques barres de céréales complémentaires adaptées à votre goût.  

Les hindouistes et les bouddhistes sont le plus souvent végétariens. On y mange donc peu de viande ou de poisson. Les plats sont à base de pâtes, riz, pommes de terre, lentilles, etc. 

Boissons : pendant le trekking, le thé est servi aux repas. Les autres boissons, y compris l’eau minérale, restent à la charge des participants. Vous pouvez remplir vos gourdes d’eau dans les lodges, mais il est indispensable de la traiter avec des pastilles purifiantes. Evitez l’achat de bouteilles en plastique, qu’il faut ensuite recycler. Vous pouvez acheter dans les villages de l’eau déjà traitée (safe drinking water), ce qui limite le problème des bouteilles.  

Le transport des bagages

Chaque participant se déplace à pied avec un sac à dos léger, portant seulement les affaires personnelles nécessaires à la journée (gourde, appareil photo, vêtements de protection…). Le reste de l’équipement est transporté par les porteurs jusqu’à l’hébergement suivant.

Nous demandons à chacun de n’avoir qu’un sac (sac de trekking) à cet effet ; le poids maximal de ce sac à faire porter ne doit pas dépasser 13 kilos. Possibilité de laisser des affaires à l’hôtel à Kathmandu et de les récupérer à votre retour de trekking.

Les devises

La devise est la roupie népalaise (NPR). Taux de change (cours indicatif, décembre 2018) : 1 € = 131 NPR – 100 NPR = 0,77 €. Nous vous conseillons d’emporter des euros ou des dollars US, que vous pourrez aisément changer à Katmandou, soit à votre arrivée, dans le hall de l’aéroport, soit dans les grands hôtels. Vous trouverez également des distributeurs automatiques de billets (DAB) et de nombreuses possibilités de change à Katmandou, Pokhara, etc. De très nombreux commerçants acceptent les cartes bancaires. 

Votre équipement

L’ensemble de vos affaires est réparti entre un sac à dos porté pendant la marche et un sac de voyage avec cadenas transporté par l’équipe logistique sur place. Confié aux porteurs, il ne devra pas excéder 13 kilos par personne. Possibilité de laisser des affaires à l’hôtel à Kathmandu et de les récupérer à votre retour de trekking.

Mise à disposition d’un sursac pendant le trekking : à votre arrivée à Kathmandu, un sursac sera mis à votre disposition pour la durée du trekking. Il a pour objet de protéger votre propre sac de trekking pendant le transport à dos d’homme. Il n’est pas étanche et ne peut totalement remplacer votre propre sac de voyage, sauf si vous transportez vos effets personnels dans des sachets plastique individuels.

Ces sacs, dont le volume est étudié pour le transport à dos d’homme, conviennent bien aux porteurs.

Equipement de base

  • Des sous-vêtements thermiques type Carline (séchage rapide).
  • Des micropolaires.
  • Une veste chaude en polaire type Polartec ou Windstopper (excellent rapport poids/isolation).
  • Une veste imperméable et respirante type Goretex.
  • Une cape de pluie.
  • Un collant thermique type Carline.
  • Des pantalons de montagne.
  • Des chaussettes à l’excellente thermicité.
  • Une paire de guêtres.
  • Un bonnet ou une cagoule type Windstopper.
  • Un chapeau, un foulard ou une casquette pour le soleil.
  • De très bonnes lunettes de ski avec protections latérales ou des lunettes de glacier.
  • Une paire de gants chauds et imperméables type Goretex.
  • Une paire de gants de rechange.
  • Une gourde (ou gourde poche à eau-pipette).

Chaussures et matériel technique

  • Des chaussures légères, aérées, avec une bonne adhérence sur les différents terrains.
  • Des chaussures imperméables, à tige montante et semelle offrant une bonne adhérence.
  • Une lampe frontale. 
  • Des bâtons de marche télescopiques. 

Couchage

  • Un sac de couchage (température de confort – 5 °C/– 10 °C).
  • Pour les départs de mi-novembre à mi-mars, prévoir un duvet – 15 °C confort ou – 10 °C avec un drap de duvet en fourrure polaire. La salle commune des lodges est chauffée, mais pas les chambres. 

Bagages 

  • Un sac à dos équipé de bretelles larges et d’une armature anatomique réglable,   d’une contenance de 35 à 40 litres, pour vos affaires de la journée. 
  • Un sac de voyage de 80 à 100 litres, souple, transporté la journée par l’équipe de portage ou par véhicule. 

Divers 

  • Des vêtements de rechange. — Une paire de lacets de rechange.
  • Selon l’hôtel à Kathmandu, un maillot de bain.  
  • Des vêtements légers pour la vallée de Kathmandu. — Une trousse de toilette et une serviette de bain.  
  • Du papier toilette.
  • Un couteau de poche (en soute !). 
  • Quelques sachets plastique pour protéger vos affaires.  
  • Une aiguille et du fil.
  • Une pochette antivol, à garder toujours sur soi, avec vos papiers d’identité, argent, attestations d’assurance et d’assistance. 

Pendant le vol, le sac à dos contient les choses fragiles (appareil photo…) ou utiles à vos premiers jours sur place (chaussures de marche, quelques vêtements, médicaments personnels avec ordonnance, etc.). 

Retour haut de page