Balcon des Annapurnas

Une sieste en face de la chaîne des Annapurnas

PRÉSENTATION :
L’Annapurna est un nom désignant la déesse de l’abondance. Elle nous accompagnera tout au long de notre parcours. Elégante, culminant à 8091m d’altitude, il s’agit du 10ème plus haut sommet du monde.

L’Annapurna a été rendu célèbre auprès des Français par l’alpiniste Maurice HERZOG en 1950. Ce beau circuit nous emmènera jusqu’ à Poon Hill, point culminant 3193m du trek qui offre un panorama à couper le souffle sur le massif.

Un trek idéal pour un premier voyage au Népal. Le circuit se fait sans trop de difficulté à une altitude modérée. Sur notre chemin, nous croiserons des villages Gurung, Gurkha (Un village de redoutables guerriers) avec des vues magnifiques sur les hauts sommets de la chaîne Himalayenne.

DESCRIPTION :

  • Les panoramas sur les grands sommets comme le Dhaulagiri, l’Annapurna ou le Machapuchare
  • L’altitude modérée (au maximum 3200 m), idéale pour un premier voyage
  • La descente de Poon Hill par l’itinéraire panoramique de Mohare Danda

Programme à titre indicatif

Jour 1

FRANCE - KATMANDOU
Transfert à l’hôtel dans le quartier de Boudhanath en pension complète. Ce quartier et son grand stupa constituent un centre névralgique pour les bouddhistes. Le Stupa est entouré par des monastères. Le quartier, autrefois exclusivement habités par des autocthone "Tamang" aujourd'hui peuplé par les ethnies Tibétaines de la régions du nord et des réfugiés tibétains installés depuis leur exil en 1959, suite à l’invasion chinoise du Tibet. Repas du soir en commun au restaurant Sechen, géré par la fondation Karuna du moine français Mathieu RICARD. Nuit à l’hôtel à Katmandou.

Jour 2

KATMANDOU
Visite de la vallée de Katmandou en taxi, visite de monuments historiques et religieux. De bon matin, nous assisterons aux prières et aux dévotions de la population devant le stupa de Boudhanath. Au cours de la visite de Pashupatinath, au bord de la rivière sacrée de Bagmati, nous essayerons de comprendre un des plus anciens rituels que pratiquent des milliers d’hindouistes : la crémation de défunts. Nuit à l’hôtel à Katmandou.

Jour 3

KATMANDOU – PHEDI (1130 M) – DHAMPUS (1650 M)
Nous quittons la vallée de Katmandou en jeep pour Phedi. En quittant Katmandou, au col de Thankot (1400 m), nous aurons un premier aperçu sur les massifs de Ganesh Himal (7400 m), du Langtang Lirung (7100 m) et du Manaslu (8163 m). Arrivé à Phedi, nous aurons environ 2h de marche pour rejoindre Dhampus: notre halte du soir. Le Machapuchare, montagne sacrée, n’a jamais été gravi.
Dénivelé positif : 890 m
Dénivelé négatif : 520 m – 8h/9h de route.
Nuit en Lodge en pension complète.

Jour 4

DHAMPUS – DEORALI PASS (2100 M) – LANGDRUK (1660 M)
Nous quittons le village de Dhampus de bonne heure à travers la forêt jusqu’à atteindre le col de Deorali Pass sur la route duquel nous trouverons un petit temple Hindou. Après la montée du col le matin nous redescendrons l’après-midi par un escalier en pierre pour rejoindre Langdruk.
Dénivelé positif : 890 m
Dénivelé négatif : 520 m - 6h de marche
Nuit en Lodge en pension complète.

Jour 5

DHAMPUS – DEORALI PASS (2100 M) – LANGDRUK (1660 M)
Nous quittons le village de Dhampus de bonne heure à travers la forêt jusqu’à atteindre le col de Deorali Pass sur le chemin duquel nous trouverons un petit temple Hindou. Après la montée du col le matin nous redescendrons l’après-midi par un escalier en pierre pour rejoindre Langdruk.
Dénivelé positif : 890 m
Dénivelé négatif : 520 m - 6h de marche
Nuit en Lodge en pension complète.

Jour 6

GANDRUK – TADAPANI (2560 M)
Nous commençons notre marche au frais du lever de soleil. Le sentier en balcon mène aux villages de Melache (2050 m) et Chuile. Nous traversons une impressionnante forêt de rhododendrons avant de gagner notre hébergement à Tadapani.
Dénivelé positif : 700 m
Dénivelé négatif : 190 m – 4 à 5h de marche
Hébergement : Lodge en pension complète

Jour 7

TADAPANI – GHOREPANI (2850 M) – POON HILL (3193 M)
Petite descente jusqu’ à la rivière avant de remonter sur la colline en face. Un beau sentier en balcon nous emmène, dans une ambiance tropicale, au hameau de Banthanti. Montée au plus haut point du trek, le Deorali pass (3030m), où flottent les drapeaux à prière. Les sommets de Dhaulagiri 1, Tukuche, Nilgiri, Annapurna 1 et Himchuli nous attendent. Encore une heure et demie de marche tranquille en descente, et nous terminons sur un agréable sentier forestier en escalier. Arrivée à Ghorepani dans la soirée. Les plus courageux peuvent monter à Poon Hill (3193m) pour assister au coucher du soleil sur les cimes enneigées (si le temps permet!).
Dénivelé positif : 700m et 350m pour Poon Hill
Dénivelé négatif : 400m et 350m pour Poon Hill - 6h de marche + 1h30 aller-retour pour Poon Hill
Hébergement : Lodge en pension complète

Jour 8

GHOREPANI – POON HILL (3193 M) – MOHARE DANDA (3300 M)
Journée exceptionnelle ponctuée par deux belvédères reliés par une magnifique ligne de crête : le classique Poon Hill, qui reste un incontournable l’étape de Mohare Danda. Lever aux aurores pour profiter du lever de soleil à Poon Hill ; nous ne serons pas tout seuls! Alors que la plupart des visiteurs du jour rebroussent chemin, nous prenons un petit déjeuner devant le spectacle des monts Dhaulagiris et des Annapurnas. Ensuite, nous prenons la crête de Mohare Danda et gardons le Dhaulagiri en ligne de mire tout au long du chemin. Nous quittons les rhododendrons, passons devant une magnifique bergerie de yacks et de buffles, et restons sur les lignes de crête. Arrivée au lodge communautaire de Mohare Danda, d’où la vue, une fois de plus, est imprenable. Mardi Himal, Lamjung Himal, Machapuchare, himchuli, les Annapurnas d’un côté; les Dhaulagiris, le Tukuche … et même le lac de Phewa de Pokhara de l’autre.
Dénivelé positif : 700m
Dénivelé négatif : 160m / 4 à 5H de Marche
Hébergement : Lodge en pension complète

Jour 9

MOHARE DANDA – LEPSAR (2100 M)
Départ matinal après avoir admiré le lever du soleil : nous suivons une magnifique crête d’abord à découvert puis dans la forêt jusqu’ au petit col de Hampal Pass (2990 m). Belle vue plongeante sur la profonde vallée creusée par la rivière Kali Gandaki entre Baglung et Beni, Descente efficace vers le village de Lepsar.
Dénivelé positif : 200 m
Dénivelé négatif : 1200 m / 4h de marche
Hébergement : Lodge en pension complète

Jour 10

LEPSAR – POKHARA
Après une petite marche pour rejoindre la route, une jeep nous attendra afin de nous ramener à l’hôtel de Pokhara. S’en suivra une après-midi de repos ou de visite de la ville. L’après-midi, un bateau nous emmènera voir un temple dédié au dieu Hindou Barahi, au milieu du lac de Phewa.
2h de Marche
Hébergement : Hôtel en pension complète.

Jour 11

POKHARA – CHITWAN : 147 KM / 5-6H
Départ matinal pour le Chitwan, autrefois appelé “Royal National Chitwan Parc” puisque la famille royale y venait chasser des animaux sauvages. Aujourd’hui c’est une zone de jungle protégé et elle est devenue un site classé au patrimoine mondial de l’UNESCO. Nous allons dormir dans un resort a Sauraha “une petite ville en dehors du Parc. Une fois installé, l’après-midi est réservé à la descente en pirogue sur la rivière de Budhi Rapti. Nous pourrons observer de nombreuses espèces d’oiseaux. Nous croiserons également les 2 espèces de crocodiles présentes au Népal: le Gavial du Gange et le Marsh Mugger. Le premier est piscivore, ne vit que dans la plaine du Gange, et ne présente pas de dangers pour l’homme; le second est beaucoup moins sympathique …
Le soir nous irons voir un spectacle de danse de combat Tharu autochtone. En effet, les Tharus ont développés l’art du maniement du bâton pour se défendre contre la faune dangereuse.
Nuit au resort de Sauraha en pension complète.

Jour 12

CHITWAN
Après le petit déjeuner, ballade dans la jungle à dos d’éléphants. C’est le meilleur moyen de voir les rhinocéros. Il y aura également beaucoup d’oiseaux, de gibier, de daims et de singes. L’après-midi, nous ferons une promenade dans la jungle suivi d'une visite d’un village Tharu.
Nuit au resort de Sauraha en pension complète.

Jour 13

KATMANDOU
Arrivée à Katmandou : 6h de route. Départ matinal pour la capitale après le petit déjeuner. Arrivé à Katmandou, installation à l’hôtel. Après-midi libre, puis le soir une séance de cours de Yoga est proposée pour se détendre et se reposer.

Jour 14

KATMANDOU
Journée libre à Katmandou. Dernier jour du voyage, pour se promener librement dans les ruelles sans guide afin de faire des achats d’artisanats locale ou de visiter d’autres monuments.

Jour 15

VOL DE RETOUR
En fonction de vos horaires de vol, transfert à l’aéroport.

Photos du trek

1400€

Durée de voyage

15 Jours

Jours de marche

12 Jours

Participants

4 à 8 personnes

Point culminant

3193 m

Niveau

3-soutenu

Guide

Francophone

Pension complète

Hébergement en Lodges/Guest house
 

Meilleure période

Mars à avril/ septembre à fin novembre

Point de départ

Kathmandu

Fin de voyage

Kathmandu
 

Le prix comprend

  • Tous les transferts en véhicule privé selon itinéraire.
  • Les Nuits d’hôtel à Katmandou, Pokhara et Chitwan en pension complète. 
  • Le Trek en pension complète en Lodge/ Guest House 
  • Un Guide Francophone pour l’ensemble du trek.
  • L’Équipe de trekking : Assistant guide / Porteurs selon la taille de groupe.
  • Portage de bagage: Chaque personne peut confier jusqu’à 12kg à un porteur. 
  • Les droits d’entrée dans les parcs Naturels traversés durant le Trek.
  • Les Assurances de Staffs. 

Le prix ne comprend pas

  • Les Vols internationaux.
  • L’Assurance rapatriement obligatoire.

Vos dépenses sur place

  • Les repas à Katmandou le dernier jour: une journée libre – 3 à 4 repas au prix du 7-10€ 
  • Les entrées des sites historiques payants
  • Le Visa pour le Népal (30jrs) à obtenir à l’aéroport à l’arrivée : 40$ + photos
  • Les Pourboires, les dépenses et l’équipement personnels, les boissons, les douches chaudes lors du Trek, le rechargement des batteries et le wifi durant le trek. 

Les pourboires

Les pourboires font partie intégrante de la culture du pays. Ce geste de remerciement, variable selon l’itinéraire et la durée, est devenu une obligation. Une cagnotte est constituée, remise à la fin du voyage aux membres de l’équipe. Cependant, il est important que le pourboire reste une gratification, nos équipes étant très correctement rémunérées par ailleurs. Nous vous invitons à ne distribuer des pourboires que si le service a répondu à vos attentes, et de réduire cette somme si les prestations n’ont pas été suffisantes, en expliquant pourquoi, afin de conforter notre travail pédagogique. 
 Montants recommandés, cette somme prenant en compte le niveau de vie afin de ne pas déstabiliser les équilibres économiques :

  • trekking en lodge (sans passage de col à plus de 5000 m) : 25 à 35 € (37 à 52 CAD) par participant et par semaine ;  
  • trekking en lodge (avec passage de col à plus de 5000 m) : 35 à 45 € (52 à 67 CAD) par participant et par semaine ;  
  • trekking sous tente : 35 à 45 € (52 à 67 CAD) par participant et par semaine ;  
  • circuit sans trekking : 15 à 25 € (22 à 37 CAD) par participant et par semaine.  

L’organisation :

L'équipe

  • Un guide-accompagnateur Milarepa Trek népalais francophone.  
  • Un sirdar (chef des porteurs) et un porteur pour deux participants durant le trekking. 
  • Un ou plusieurs sherpa(s), en fonction de la taille du groupe. Futurs sirdars, ils veillent à votre confort et ferment la marche.  

Les déplacements

  •  Minibus ou bus privé pour les déplacements terrestres à l’intérieur du pays. 
  • Vols intérieurs majoritairement assurés par les compagnies Yeti Airlines et Tara Airlines.  

L'hébergement

  •  A Kathmandu : hôtel dequalité deux ou trois étoiles, base chambre double.  
  • Pendant le trekking : lodge. A mi-chemin entre refuges et gîtes, les lodges du tour des Annapurnas présentent un confort très variable suivant les étapes. montant . Dans tous les lodges, les sanitaires demeurent la partie la plus rustique ! Douches rares, parfois payantes, souvent tièdes, car chauffées uniquement au solaire. Prévoyez des sandales légères, l’hygiène étant… locale. Chambres généralement doubles, mais, compte tenu de l’affluence et selon la disponibilité dans les lodges, il peut arriver que vous soyez contraint de dormir à trois ou quatre dans une chambre. Les propriétaires de lodges refusent les réservations à l’avance pour les chambres individuelles. En raison de l’isolement et du manque de combustible, les chambres des lodges ne sont pas chauffées. Pour votre confort, il est indispensable de prévoir un bon duvet.  
  • Chauffer l’eau pour les douches demande beaucoup d’énergie. Au-dessus de 3000 mètres d’altitude, nous vous fournissons des bassines d’eau chaude, moins gourmandes en énergie, ce qui vous évitera sans doute aussi de vous enrhumer ! 

Les repas

  • Les petit déjeuner et dîner sont pris dans les lodges.  
  • Le repas de midi : pris la plupart du temps dans un lodge, mais il peut arriver que nous fassions halte en pleine nature. Ce n’est pas un pique-nique, mais une véritable pause déjeuner, relativement longue en raison de la préparation de la cuisine. Cette longue halte permet aussi à nos porteurs de bien se nourrir, le déjeuner étant leur principal repas de la journée. Nous nous efforçons de varier les repas (menus groupes) entre chaque lodge ; il y a cependant moins de souplesse que lors des trekkings sous tente, où le cuisinier prépare la nourriture pour notre seul groupe.  
  • Pendant le trekking, un complément de vivres énergétiques est fourni. Achetés localement, ils offrent un choix plus limité qu’en France. Vous pouvez, si vous le souhaitez, apporter quelques barres de céréales complémentaires adaptées à votre goût.  

Les hindouistes et les bouddhistes sont le plus souvent végétariens. On y mange donc peu de viande ou de poisson. Les plats sont à base de pâtes, riz, pommes de terre, lentilles, etc. 

Boissons : pendant le trekking, le thé est servi aux repas. Les autres boissons, y compris l’eau minérale, restent à la charge des participants. Vous pouvez remplir vos gourdes d’eau dans les lodges, mais il est indispensable de la traiter avec des pastilles purifiantes. Evitez l’achat de bouteilles en plastique, qu’il faut ensuite recycler. Vous pouvez acheter dans les villages de l’eau déjà traitée (safe drinking water), ce qui limite le problème des bouteilles.  

Le transport des bagages

Chaque participant se déplace à pied avec un sac à dos léger, portant seulement les affaires personnelles nécessaires à la journée (gourde, appareil photo, vêtements de protection…). Le reste de l’équipement est transporté par les porteurs jusqu’à l’hébergement suivant.

Nous demandons à chacun de n’avoir qu’un sac (sac de trekking) à cet effet ; le poids maximal de ce sac à faire porter ne doit pas dépasser 13 kilos. Possibilité de laisser des affaires à l’hôtel à Kathmandu et de les récupérer à votre retour de trekking.

Les devises

La devise est la roupie népalaise (NPR). Taux de change (cours indicatif, décembre 2018) : 1 € = 131 NPR – 100 NPR = 0,77 €. Nous vous conseillons d’emporter des euros ou des dollars US, que vous pourrez aisément changer à Katmandou, soit à votre arrivée, dans le hall de l’aéroport, soit dans les grands hôtels. Vous trouverez également des distributeurs automatiques de billets (DAB) et de nombreuses possibilités de change à Katmandou, Pokhara, etc. De très nombreux commerçants acceptent les cartes bancaires. 

Votre équipement

L’ensemble de vos affaires est réparti entre un sac à dos porté pendant la marche et un sac de voyage avec cadenas transporté par l’équipe logistique sur place. Confié aux porteurs, il ne devra pas excéder 13 kilos par personne. Possibilité de laisser des affaires à l’hôtel à Kathmandu et de les récupérer à votre retour de trekking.

Mise à disposition d’un sursac pendant le trekking : à votre arrivée à Kathmandu, un sursac sera mis à votre disposition pour la durée du trekking. Il a pour objet de protéger votre propre sac de trekking pendant le transport à dos d’homme. Il n’est pas étanche et ne peut totalement remplacer votre propre sac de voyage, sauf si vous transportez vos effets personnels dans des sachets plastique individuels.

Ces sacs, dont le volume est étudié pour le transport à dos d’homme, conviennent bien aux porteurs.

Equipement de base

  • Des sous-vêtements thermiques type Carline (séchage rapide).
  • Des micropolaires.
  • Une veste chaude en polaire type Polartec ou Windstopper (excellent rapport poids/isolation).
  • Une veste imperméable et respirante type Goretex.
  • Une cape de pluie.
  • Un collant thermique type Carline.
  • Des pantalons de montagne.
  • Des chaussettes à l’excellente thermicité.
  • Une paire de guêtres.
  • Un bonnet ou une cagoule type Windstopper.
  • Un chapeau, un foulard ou une casquette pour le soleil.
  • De très bonnes lunettes de ski avec protections latérales ou des lunettes de glacier.
  • Une paire de gants chauds et imperméables type Goretex.
  • Une paire de gants de rechange.
  • Une gourde (ou gourde poche à eau-pipette).

Chaussures et matériel technique

  • Des chaussures légères, aérées, avec une bonne adhérence sur les différents terrains.
  • Des chaussures imperméables, à tige montante et semelle offrant une bonne adhérence.
  • Une lampe frontale. 
  • Des bâtons de marche télescopiques. 

Couchage

  • Un sac de couchage (température de confort – 5 °C/– 10 °C).
  • Pour les départs de mi-novembre à mi-mars, prévoir un duvet – 15 °C confort ou – 10 °C avec un drap de duvet en fourrure polaire. La salle commune des lodges est chauffée, mais pas les chambres. 

Bagages 

  • Un sac à dos équipé de bretelles larges et d’une armature anatomique réglable,   d’une contenance de 35 à 40 litres, pour vos affaires de la journée. 
  • Un sac de voyage de 80 à 100 litres, souple, transporté la journée par l’équipe de portage ou par véhicule. 

Divers 

  • Des vêtements de rechange. — Une paire de lacets de rechange.
  • Selon l’hôtel à Kathmandu, un maillot de bain.  
  • Des vêtements légers pour la vallée de Kathmandu. — Une trousse de toilette et une serviette de bain.  
  • Du papier toilette.
  • Un couteau de poche (en soute !). 
  • Quelques sachets plastique pour protéger vos affaires.  
  • Une aiguille et du fil.
  • Une pochette antivol, à garder toujours sur soi, avec vos papiers d’identité, argent, attestations d’assurance et d’assistance. 

Pendant le vol, le sac à dos contient les choses fragiles (appareil photo…) ou utiles à vos premiers jours sur place (chaussures de marche, quelques vêtements, médicaments personnels avec ordonnance, etc.). 

Retour haut de page