La vallée du Tsum, un petit Tibet

PRÉSENTATION:

Milarepa trek vous propose ce voyage inédit dans cette vallée étonnante, véritable morceau de Tibet au fin fond du Népal.La vallée du Tsum et ses habitants a été écartée de toute modernité : C’est pourquoi la culture est y restée intacte. De nombreux Tulkus s’y sont réincarnés et Milarepa y aurait médité. Elle est donc sacrée pour les bouddhistes.

Durant huit jours à l’ombre des 7 400 m du Ganesh Himal. Vous y découvrirez villages, monastères, champs d’orge, troupeaux de chevaux et de yacks.

A l’instar de ses habitants, quand vous la quitterez, vous n’aurez qu’une envie : retourner au Népal !

DESCRIPTION:

  • La faible fréquentation, l’isolement et le côté sauvage de l’environnement
  • La nature sauvage, les chevaux et yacks des alpages d’altitude
  • La variété des paysages entre 500 et plus de 4000m et, les vues sur des sommets de 6 à 8 000m d’altitude, comme le Ganesh Himal ou le Manaslu.
  • L’influence de la culture tibétaine

Programme à titre indicatif

Jour 1

FRANCE - KATMANDOU
Transfert à l’hôtel dans le quartier de Boudhanath en pension complète. Ce quartier et son grand stupa constituent un centre névralgique pour les bouddhistes. Entouré par des monastères et peuplé par les réfugiés tibétains installés depuis leur exil en 1959, suite à l’invasion chinoise du Tibet.
Prise du repas du soir en commun au restaurant Sechen, géré par la fondation Karuna du moine français Mathieu RICARD.
Nuit à l’hôtel à Katmandou

Jour 2

KATMANDOU
Visite de la vallée de Katmandou en taxi, et visite de monuments historiques et religieux. De bon matin, nous assisterons aux prières et aux dévotions de stupa de Boudhanath. Au cours de la visite de Pashupatinath, au bord de la rivière sacrée de Bagmati, nous essayerons de comprendre un des plus anciens rituels que pratiquent des milliers d’hindouistes : la crémation de défunts.
Nuit à l’hôtel à Katmandou

Jour 3

KATMANDOU (1300 M) - ARUGHAT (570 M) - SOTTI KHOLA (620 M)
Petit-déjeuner à l’hôtel puis départ pour Arughat par une belle route en traversant la vallée de Katmandou. La vue et la route sont spectaculaires dans les montagnes depuis Thankot. Arrivée à Dadingbeshi, passage du pont, puis montée vers Ramkot.
Repas de midi, puis continuation jusqu’à Arughat où l’on change de véhicule et on prend une jeep locale jusqu’à Soti Khola.
Trajet : 135 km, environ 7 heures de route (la route entre Katmandou/ Arughat est parfois perturbée à cause de la circulation).
Nuit à l’hôtel

Jour 4

SOTIKHOLA (620 M) - MACHAKHOLA (930 M)
Petit-déjeuner puis départ pour Machakhola. Premier jour de marche le long de la rivière et traversée de villages de pêcheurs, puis montée douce à Labu Bensi à 800m le long des rizières en terrasse. Arrivée au village typique de Macchakhola.
Attention: Vous serrez en très basse altitude. Il fait souvent très chaud durant cette étape. Dénivelé positif : 610m
Dénivelé négatif : 600m - 6h de marche
Nuit sous tente

Jour 5

MACHAKHOLA (930 M) - JAGAT (1 370 M)
Longue journée de marche au départ de Khorlabeshi. Vous marcherez environ une heure jusqu’à Tatopani où une source d’eau chaude jaillit de la falaise en petites cascades. Le sentier se faufile dans les gorges de la Burhi Gandaki bouillonnante et, plus loin, après une longue montée on atteint une plaine sablonneuse, la vallée reste assez fermée. Camp au village de Jagat aux belles maisons de pierres (Entrée du parc national).
Dénivelé positif : 1000m
Dénivelé négatif : 400m – 7h de marche
Nuit sous tente

Jour 6

JAGAT (1370 M) - LOKPA (1 900 M)
La vallée s’élargit un peu, vous traverserez un long pont pour gagner Philim sur un petit plateau. Puis nous quittons le sentier du tour du Manaslu pour nous engager dans l’étroite vallée de la Shiar Khola.
Dénivelé positif : 700m
Dénivelé négatif : 300m – 6h de marche
Nuit sous tente

Jour 7

LOKPA (1 900 M) - DUMJE (2 400 M)
Vous descendrez jusqu’au creux de la vallée en passant des ponts de bois puis le sentier remonte à 2 300 m en surplomb du torrent. Vous perdrez un peu d’altitude avant de remonter à travers la forêt pour Ripchet sur un petit plateau. Ripchet est le premier village de culture tibétaine que nous rencontrerons. Le sentier plus étroit passe d’impressionnants ponts de bois et descend jusqu’à Dumje. La vallée commence à s’ouvrir. Vous traverserez la Torogompa Khola qui prend sa source au glacier nord des Ganesh. Dumje se trouve à la confluence de trois cours d’eau importants.
Dénivelé positif : 840m
Dénivelé négatif : 250m – 6h de marche
Nuit sous tente

Jour 8

DUMJE (2 400 M) - RACHEN GOMPA (3 200 M)
Le sentier monte jusqu’à Chekam qui marque l’entrée de la vallée cachée. Le village donne son nom à toute la région « Chekampar ». Vous quitterez les pentes étroites et vertigineuses qui surplombent la Shiar Khola. Les maisons tibétaines sont ici imposantes tout comme les Gompa. Les lamas ont une place importante dans la vie des villages. Les plus courageux peuvent visiter la grotte sacrée toute proche qui abrite une empreinte de Milarépa. Camp près du monastère de nonnes de Rachen. L’ancien monastère est conservé à l’intérieur d’une enceinte récente.
Dénivelé positif : 900m
Dénivelé négatif : 300m – 5h30 de marche
Nuit sous tente

Jour 9

DUMJE (2 400 M) - RACHEN GOMPA (3 200 M)
Vous remonterez la large vallée cultivée. Dans cette vallée, les petits chevaux au poil épais viennent du Tibet. Vous traverserez Nylé, village d’un des trois principaux lama de la vallée. Si l’Amshi est présente dans le village, vous pourrez visiter sa petite clinique où elle soigne avec des plantes médicinales venant des pentes des montagnes entourant la vallée. Vous gagnerez le monastère de Mu perché sur la partie ancienne en contrebas et les nouveaux bâtiments des jeunes moines au-dessus. Vous serrez à quelques heures du Tibet avec l’impression d’être au bout du monde.
Dénivelé positif : 750m
Dénivelé négatif : 300m – 4h de marche
Nuit sous tente

Jour 10

MU GOMPA (3 700 M) - DUPCHET (4 180 M) - NYLE (3 361 M)
Excursion vers Dupchet en direction de la frontière tibétaine d’où viennent les caravanes de yacks et chevaux et descente à Nyle.
Dénivelé positif : 480m
Dénivelé négatif : 850m – 6h30 de marche
Nuit sous tente

Jour 11

NYLE (3 361 M) - CHEKAM (3 050 M)
Vous redescendrez à travers la vallée avec au fond la fin d’une crête des Ganesh et plus loin, le Bouddha Himal et l’Himal Chuli, qui se découvrent progressivement.
Dénivelé positif : 280m
Dénivelé négatif : 750m – 5h de marche
Nuit sous tente

Jour 12

CHEKAM (3 050 M) - CHIMLING (2 350 M)
Au niveau de Dumje, vous passerez par le versant sud cette fois, les villages sont plus pauvres que dans le haut de la Tsum et les maisons plus éparses. Vous retrouverez les cultures en terrasses.
Dénivelé positif : 190m
Dénivelé négatif : 470m – 5h de marche
Nuit sous tente

Jour 13

CHIMLING (2 350 M - LOKPA (2 190 M)
Vous regagnerez le chemin pris au départ juste après un pont suspendu, en changeant de versant où vous gagnera la fraîcheur de la forêt. Vous repasserez le « verrou » de la vallée marqué d’inscription tibétaine, au pied du torrent. Camp en surplomb de l’intersection de la Nubri et de la vallée de la Tsum.
Dénivelé positif : 230m
Dénivelé négatif : 800m – 5h30h de marche
Nuit sous tente

Jour 14

LOKPA (2 190 M) - DHOBAN (1 070 M)
Vous retrouverez le circuit du Tour du Manaslu et suivons la Burhi Gandaki jusqu’à Dhoban.
Dénivelé positif : 250m
Dénivelé négatif : 1200m – 6h de marche
Nuit sous tente

Jour 15

DHOBAN (1 070 M) - LAPU BENSI (880 M)
Marche le long de la rivière et traversée de villages de pêcheurs. Le sentier se faufile dans les gorges de la Burhi Gandak et longe les rizières en terrasse en passant par Tatopani où une source d’eau chaude jaillit de la falaise en petites cascades. Arrivée à Lapu Bensi.
Dénivelé positif : 70m
Dénivelé négatif : 380m – 7h de marche
Nuit sous tente

Jour 16

LAPU BENSI (880 M) - ARUGHAT (570 M)
Après le petit-déjeuner, marche jusqu'à Soti Khola. Vous quitterez la montagne, ses villages et ses populations accueillantes pour retrouver les rizières et rejoindre Arughat. Une jeep viendra nous récupérer sur le chemin.
Dénivelé positif : 500m
Dénivelé négatif : 750m – 5h de marche
Nuit sous tente

Jour 17

ARUGHAT - KATMANDOU
Véhicule privé pour Katmandou, arrivée et installation. Trajet : 135 km, environ 7 heures de route (la route entre Arughat /Katmandou est parfois perturbée à cause de la circulation). Repas non compris.
Nuit à l’hôtel à Katmandou

Jour 18

LA VALLE DE KATMANDOU
Visite de Changunarayan, un des monuments le plus ancien de la vallée de la Katmandou. A Sakhu, nous profiterons de petites balades en forêt, puis visiterons le temple de Vajrayogini. Dans la soirée nous finirons notre journée par assister à l’offrande de Feu au temple de Pashupatinath : Temple Hindou dédié à dieu Shiva de la trinité Hindou. L’offrande de feu au temple sera un moment phare de notre séjour.
Nuit à l’hôtel à Boudhanath

Jour 19

KATMANDOU – YARSA (FRONTIERE AVEC LE TIBET)
Ce matin, nous assisterons au puja « moment de prière » dans un monastère proche du Stupa. Ensuite prise de petit déjeuner sur une terrasse donnant une vue sur le stupa. Nous serons témoin de l’impact de la religion sur les habitants. Puis nous préparons notre départ pour le village de Yarsa ou se situe le monastère. Nous y serons accueillis par la responsable du site.
Nuit au monastère

Jour 20

YARSA
Nous passons notre journée et assisterons aux différentes tâches collectives de la vie au monastère telles que prières, cuisine, jardinage .Nous visiterons les alentours du village dans l’après-midi.
Nuit au monastère

Jour 21

YARSA - TATOPANI
Aujourd’hui, nous prenons notre jeep pour nous rendre à la frontière entre le Népal et le Tibet, et essaierons de voir les travaux de reconstruction post tremblement de terre. Egalement, sur notre chemin, nous ferons une halte à une source de l’eau chaude. Retour au monastère de Yarsa ou nous passons la nuit.
Nuit au monastère

Jour 22

YARSA - DOLALAGHAT
Après le petit déjeuner, nous présenterons nos remerciements et salutations à la communauté de nonne de ce village isolé, puis nous partons pour le village de Dolalaghat. Dans ce petit village situé sur une colline de terre rouge, fertile, les gens vivent de l’agriculture. Nous assisterons et observons leur mode de.
Nuit chez l’habitant

Jour 23

DOLALAGHAT
Aujourd’hui, nous rendons visite à un village de pêcheur. Cette ethnie, appellé Maji, vit de pêche depuis la nuit de temps. Avec la modernité, le danger de la disparition de leur mode vie est palpable. Ils sont une culture de traditions et de langue assez uniques au Népal. Nous nous promènerons aux abords de Dolalaghat dans l’après-midi.
Nuit chez l’habitant

Jour 24

DOLALGHAT – NAMO BUDHHA
Après la prise de petit déjeuner, nous présenterons nos remerciements à nos hôtes puis nous prendrons la route du petit village de Namo Boudha, un haut lieu de pèlerinage pour les bouddhistes. Ici, nous serons logé dans le Guest House appartenant au monastère. Nous assisterons aux prières du soir puis prenons le repas avec les moines de la communauté.
Nuit au monastère

Jour 25

NAMO BUDHHA
Cette journée est dédiée à la découverte des alentours du village de Namo boudhha. L’après-midi, nous ferons une randonnée. Nous pourrons également assister aux activités de la vie monastique.
Nuit au monastère

Jour 26

NAMO BUDHHA – BHAKTAPUR - KATMANDOU
Retour à Katmandou. Nous ferons une halte dans le la cité médiévale de Bhaktapur, ancienne capitale de la vallée » classé patrimoine mondiale par l’Unesco. Le soir, nous dormirons au Guest house de Sechen fondé par le moine Français Mathieu Ricard.
Nuit au Guest House Sechen

Jour 27

KATMANDOU
Visite de l’école Tibétaine pour les enfants de réfugié Tibétains dans la matinée, puis cours de yoga. Détente le soir.
Nuit au Guest House Sechen

Jour 28

KATMANDOU
Visite de village typique de Bugamati. Selon l’opportunité du jour, nous rendrons visite à déesse vivante Kumari, une jeune fille vénérée comme par la communauté de Newar. Nous visiterons également un atelier de menuisier de coin.
Nuit au Guest House Sechen

Jour 29

KATMANDOU
Journée libre pour de la détente, du repos, du shopping. Le soir, dîner avec l’ensemble de l’équipe : guide , porteur, chauffeur etc…
Nuit au Guest House Sechen

Jour 30

RETOUR EN FRANCE
Retour en France selon vos horaires de vol

Photos du treck
À partir de

1500 €

Durée de voyage

30 Jours

Jours de marche

12 Jours

Participants

4 à 8 personnes

Point culminant

5 416 m

Niveau

4-soutenu

Guide

Francophone

Pension complète

Hébergement en Lodges/Guest house
 

Meilleure période

Mars à avril/ septembre à fin novembre

Point de départ

Kathmandu

Fin de voyage

Kathmandu
 

Le prix comprend

  • Tous les transferts en véhicule privé selon itinéraire
  • Les Nuits d’hôtel à Katmandou en pension complète
  • Le Trek en pension complète en sous tente, en Guest House ou chez l’habitant
  • Un guide francophone pour l’ensemble du trek
  • L’Équipe de trekking : Assistant guide / Porteurs selon la taille de groupe/ Cuisinier, aide cuisinier
  • Portage de bagage: chaque personne peut confier jusqu’à 12kg à un porteur.
  • Les droits d’entrée dans les parcs Naturels traversés durant le Trek
  • Les Assurances de Staffs
  • Toute la logistique : tente, matériels de cuisine etc..

Le prix ne comprend pas

  • Le Visa
  • Les Vols internationaux
  • L’Assurance rapatriement obligatoire et assurance tout risque en haute montage doit être inclus

Vos dépenses sur place

  • Les repas à Katmandou le dernier jour: une journée libre – 3 à 4 repas au prix du 7-10€
  • Le Visa pour le Népal (30jrs) à obtenir à l’aéroport à l’arrivée : 40$ + photos ou au préalable en France à l’ambassade ou consulat
  • Les Pourboires, les dépenses et l’équipement personnels, les boissons, les douches chaudes lors du Trek, le rechargement des batteries et le wifi durant le trek.

Les pourboires

Les pourboires font partie intégrante de la culture du pays. Ce geste de remerciement, variable selon l’itinéraire et la durée, est devenu une obligation. Une cagnotte est constituée, remise à la fin du voyage aux membres de l’équipe. Cependant, il est important que le pourboire reste une gratification, nos équipes étant très correctement rémunérées par ailleurs. Nous vous invitons à ne distribuer des pourboires que si le service a répondu à vos attentes, et de réduire cette somme si les prestations n’ont pas été suffisantes, en expliquant pourquoi, afin de conforter notre travail pédagogique.

Montants recommandés, cette somme prenant en compte le niveau de vie afin de ne pas déstabiliser les équilibres économiques :

  • trekking en lodge (sans passage de col à plus de 5000 m) : 25 à 35 € (37 à 52 CAD) par participant et par semaine ;
  • trekking en lodge (avec passage de col à plus de 5000 m) : 35 à 45 € (52 à 67 CAD) par participant et par semaine ;
  • trekking sous tente : 35 à 45 € (52 à 67 CAD) par participant et par semaine ;
  • circuit sans trekking : 15 à 25 € (22 à 37 CAD) par participant et par semaine.

L’organisation :

L'équipe

  • Un guide-accompagnateur Milarepa Trek népalais francophone.
  • Un sirdar (chef des porteurs) et un porteur pour deux participants durant le trekking.
  • Un ou plusieurs sherpa(s), en fonction de la taille du groupe. Futurs sirdars, ils veillent à votre confort et ferment la marche.

Les déplacements

  • Minibus ou bus privé pour les déplacements terrestres à l’intérieur du pays.
  • Vols intérieurs majoritairement assurés par les compagnies Yeti Airlines et Tara Airlines.

L'hébergement

  • A Kathmandu : hôtel dequalité deux ou trois étoiles, base chambre double.
  • Pendant le trekking : lodge. A mi-chemin entre refuges et gîtes, les lodges du tour des Annapurnas présentent un confort très variable suivant les étapes. montant . Dans tous les lodges, les sanitaires demeurent la partie la plus rustique ! Douches rares, parfois payantes, souvent tièdes, car chauffées uniquement au solaire. Prévoyez des sandales légères, l’hygiène étant… locale. Chambres généralement doubles, mais, compte tenu de l’affluence et selon la disponibilité dans les lodges, il peut arriver que vous soyez contraint de dormir à trois ou quatre dans une chambre. Les propriétaires de lodges refusent les réservations à l’avance pour les chambres individuelles. En raison de l’isolement et du manque de combustible, les chambres des lodges ne sont pas chauffées. Pour votre confort, il est indispensable de prévoir un bon duvet.
  • Chauffer l’eau pour les douches demande beaucoup d’énergie. Au-dessus de 3000 mètres d’altitude, nous vous fournissons des bassines d’eau chaude, moins gourmandes en énergie, ce qui vous évitera sans doute aussi de vous enrhumer !

Les repas

  • Les petit déjeuner et dîner sont pris dans les lodges.
  • Le repas de midi : pris la plupart du temps dans un lodge, mais il peut arriver que nous fassions halte en pleine nature. Ce n’est pas un pique-nique, mais une véritable pause déjeuner, relativement longue en raison de la préparation de la cuisine. Cette longue halte permet aussi à nos porteurs de bien se nourrir, le déjeuner étant leur principal repas de la journée. Nous nous efforçons de varier les repas (menus groupes) entre chaque lodge ; il y a cependant moins de souplesse que lors des trekkings sous tente, où le cuisinier prépare la nourriture pour notre seul groupe.
  • Pendant le trekking, un complément de vivres énergétiques est fourni. Achetés localement, ils offrent un choix plus limité qu’en France. Vous pouvez, si vous le souhaitez, apporter quelques barres de céréales complémentaires adaptées à votre goût.

Les hindouistes et les bouddhistes sont le plus souvent végétariens. On y mange donc peu de viande ou de poisson.Les plats sont à base de pâtes, riz, pommes de terre, lentilles, etc.

Boissons : pendant le trekking, le thé est servi aux repas. Les autres boissons, y compris l’eau minérale, restent à la charge des participants. Vous pouvez remplir vos gourdes d’eau dans les lodges, mais il est indispensable de la traiter avec des pastilles purifiantes. Evitez l’achat de bouteilles en plastique, qu’il faut ensuite recycler. Vous pouvez acheter dans les villages de l’eau déjà traitée (safe drinking water), ce qui limite le problème des bouteilles.

Le transport des bagages

Chaque participant se déplace à pied avec un sac à dos léger, portant seulement les affaires personnelles nécessaires à la journée (gourde, appareil photo, vêtements de protection…). Le reste de l’équipement est transporté par les porteurs jusqu’à l’hébergement suivant.

Nous demandons à chacun de n’avoir qu’un sac (sac de trekking) à cet effet ; le poids maximal de ce sac à faire porter ne doit pas dépasser 13 kilos. Possibilité de laisser des affaires à l’hôtel à Kathmandu et de les récupérer à votre retour de trekking.

Les devises

La devise est la roupie népalaise (NPR). Taux de change (cours indicatif, décembre 2018) : 1 € = 131 NPR – 100 NPR = 0,77 €. Nous vous conseillons d’emporter des euros ou des dollars US, que vous pourrez aisément changer à Katmandou, soit à votre arrivée, dans le hall de l’aéroport, soit dans les grands hôtels. Vous trouverez également des distributeurs automatiques de billets (DAB) et de nombreuses possibilités de change à Katmandou, Pokhara, etc. De très nombreux commerçants acceptent les cartes bancaires.

Votre équipement

L’ensemble de vos affaires est réparti entre un sac à dos porté pendant la marche et un sac de voyage avec cadenas transporté par l’équipe logistique sur place. Confié aux porteurs, il ne devra pas excéder 13 kilos par personne. Possibilité de laisser des affaires à l’hôtel à Kathmandu et de les récupérer à votre retour de trekking.

Mise à disposition d’un sursac pendant le trekking : à votre arrivée à Kathmandu, un sursac sera mis à votre disposition pour la durée du trekking. Il a pour objet de protéger votre propre sac de trekking pendant le transport à dos d’homme. Il n’est pas étanche et ne peut totalement remplacer votre propre sac de voyage, sauf si vous transportez vos effets personnels dans des sachets plastique individuels.

Ces sacs, dont le volume est étudié pour le transport à dos d’homme, conviennent bien aux porteurs.

Equipement de base

  • Des sous-vêtements thermiques type Carline (séchage rapide).
  • Des micropolaires
  • Une veste chaude en polaire type Polartec ou Windstopper (excellent rapport poids/isolation).
  • Une veste imperméable et respirante type Goretex.
  • Une cape de pluie.
  • Un collant thermique type Carline.
  • Des pantalons de montagne.
  • Des chaussettes à l’excellente thermicité.
  • Une paire de guêtres.
  • Un bonnet ou une cagoule type Windstopper.Un chapeau, un foulard ou une casquette pour le soleil.
  • De très bonnes lunettes de ski avec protections latérales ou des lunettes de glacier.
  • Une paire de gants chauds et imperméables type Goretex.
  • Une paire de gants de rechange.Une gourde (ou gourde poche à eau-pipette).

Chaussures et matériel technique

  • Des chaussures légères, aérées, avec une bonne adhérence sur les différents terrains.
  • Des chaussures imperméables, à tige montante et semelle offrant une bonne
    adhérence.
  • Une lampe frontale.
  • Des bâtons de marche télescopiques.

Couchage

  • Un sac de couchage (température de confort – 5 °C/– 10 °C).
  • Pour les départs de mi-novembre à mi-mars, prévoir un duvet – 15 °C confort ou – 10°C avec un drap de duvet en fourrure polaire. La salle commune des lodges est chauffée, mais pas les chambres.

Bagages 

  • Un sac à dos équipé de bretelles larges et d’une armature anatomique réglable, d’une contenance de 35 à 40 litres, pour vos affaires de la journée.
  • Un sac de voyage de 80 à 100 litres, souple, transporté la journée par l’équipe de portage ou par véhicule.

Divers 

  • Des vêtements de rechange. — Une paire de lacets de rechange.
  • Selon l’hôtel à Kathmandu, un maillot de bain.
  • Des vêtements légers pour la vallée de Kathmandu. — Une trousse de toilette et une serviette de bain.
  • Du papier toilette.
  • Un couteau de poche (en soute !).
  • Quelques sachets plastique pour protéger vos affaires.
  • Une aiguille et du fil.
  • Une pochette antivol, à garder toujours sur soi, avec vos papiers d’identité, argent, attestations d’assurance et d’assistance.

Pendant le vol, le sac à dos contient les choses fragiles (appareil photo…) ou utiles à vos premiers jours sur place (chaussures de marche, quelques vêtements, médicaments personnels avec ordonnance, etc.). 

Scroll to Top